Accueil > Tendances > Économie circulaire

Économie circulaire

Marché de la chimie
Chimie verte
Chimie supramoléculaire
Économie Circulaire

D’après l’ADEME, l'économie circulaire est un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement, tout en développant le bien-être des individus.

Pour atteindre cet objectif, l’économie circulaire s’appuie, toujours selon l’ADEME, sur les piliers suivants : l’approvisionnement durable, l’écoconception, l’écologie industrielle et territoriale, l’économie de la fonctionnalité, la consommation responsable, l’allongement de la durée d’usage par la réparation, le réemploi ou la réutilisation et enfin sur le recyclage et la valorisation des déchets.

En termes de création d’emplois, les chiffres sont prometteurs :

France Stratégie dans une note d’avril 2016 évalue à  800 000, le nombre d’emplois en temps plein lié à l’économie circulaire.

La commission européenne chiffre de son côté entre 200 000 et 400 000 emplois qui pourrait être créés en France grâce à l’économie circulaire si on réduit de seulement 17 % la consommation de ressource en France.

Le Club de Rome évalue le potentiel de création d’emplois à 500 000 !

Comment les chimistes contribuent-ils à l’économie circulaire et quels sont les métiers ?

La chimie est la science de la matière et de sa transformation. Qui donc mieux qu’un chimiste peut comprendre toutes les problématiques liées au recyclage ? Ainsi par exemple, dans le domaine de l’extraction des métaux précieux issus de déchets électriques et électroniques, les procédés industriels utilisent des techniques de dissolution chimique par exemple, des techniques d’extraction solide/liquide ou liquide/liquide mais également des techniques d’oxydo-réduction (électrolyse), de précipitation ou de complexation… De même pour le recyclage des plastiques, ces matériaux ont été développés par la chimie tant pour les polymères que pour les additifs qui y sont ajoutés (plastifiants, résistance au UV…).

C’est aussi la chimie qui peut aider à leur régénération, s’ils ont été « usés » ou dégradés durant leur vie. Les chimistes inventent aussi toujours de nouveaux matériaux et produits plus respectueux de l’environnement. La chimie du végétal et les produits bio-sourcés se développent. 

L’économie circulaire va modifier chez les industriels de la chimie les métiers et demander de nouvelles compétences, tant techniques que comportementales et relationnelles par un plus grand besoin de collaborations entre les fonctions de l’entreprise et les entreprises elles-mêmes.

Pour mettre en œuvre  l’économie circulaire, plusieurs secteurs industriels allant de la chimie aux services à l’environnement, ont créé, fin 2011, sous l’impulsion de l’Union des Industries Chimique,  l’Association Alliance Chimie Recyclage. 2ACR est aujourd’hui le porte-parole des réalités technologiques et surtout économiques, qui doivent être prises en compte pour valoriser prioritairement les déchets en ressources et en énergie en créant les conditions d’un recyclage durable et rentable.

La chimie a été un des moteurs des révolutions industrielles et énergétiques de la fin du XIXème siècle, qui ont amélioré le niveau de vie d’une population mondiale en pleine croissance. Elle sera aussi un acteur majeur dans cette économie circulaire.

La vidéo ci-dessus illustre les différentes manières dont la chimie contribue à l’économie circulaire.

Communauté
La chimie refait le monde
Environnement, Sport, Mode, Construction, Transport, Santé...
Découvrez en images comment la chimie refait le monde.